LES PUBLICITÉS IMPRIMÉES LES PLUS INOUBLIABLES ET EFFICACES DE 2019

Image
pubinoubliable2019FR

L’impact du message imprimé est plus fort que jamais, offrant des possibilités innovantes que les autres médias ne peuvent tout simplement pas égaler. Continuez à lire et vous découvrirez quelques récentes campagnes qui mettent en valeur l’incroyable pouvoir de l’imprimé, qu’il s’agisse de faire connaître les réductions proposées par Ikea pour les futurs parents ou de transformer les boîtes de pizza en enceintes.

Notre objectif est de stimuler votre imagination, mais chaque exemple vous donnera également un aperçu pratique de la façon dont l’impression peut stimuler vos propres campagnes et obtenir de bons résultats.

Les recherches ont prouvé que l’impression est un outil multi-sensoriel puissant et qu’il est jusqu’à 700% plus efficace pour transmettre un message que les supports à sens unique.

En fait :

Des études ont montré que, parce que les imprimés sont physiques, ils déclenchent une activité accrue dans les zones du cerveau qui intègrent l’information visuelle et spatiale, ce qui le rend plus mémorisable. En effet, les publicités imprimées génèrent un taux de mémorisation supérieur de 757% à celui des publicités numériques.

La matière imprimée suscite des niveaux élevés de traitement émotionnel et de réactions physiques liées au « sentiment ». Nous sommes plus attachés émotionnellement à l’imprimé qu’aux chaînes de télévision, et nous établissons ce lien émotionnel en moins de 0,3 seconde seulement.

Les faits suggèrent que le changement de la qualité du papier utilisé dans la publicité imprimée donne une meilleure perception d’une marque.

Prêt à être inspiré ?

#1 TRANSMETTRE DES MESSAGES MÉMORABLES PAR LE BIAIS DE LA TEXTURE.

Campagne : « Tête de bébé » de Gilette

Image
gilette

 

Quel père voudrait que sa barbe hérissée l’empêche de créer un lien émotionnel avec son nouveau-né ? C'est ce qui a inspiré une brillante campagne pour Gillette de Grey Tel Aviv. Aujourd’hui on sait que la peau des bébés libère des hormones pour favoriser un lien affectif plus étroit lorsqu'ils sont en contact avec un parent. Grey Tel Aviv a décidé d'amener les nouveaux papas à se débarrasser de leur barbe. Il a appelé ça, "Le test du père ", c’est une publicité imprimée en deux pages apparaissant dans le magazine masculin d'Israël le plus lu. Cette publicité a révélé aux pères à quel point leur barbe est rêche pour la peau de leur nouveau-né.

Du papier de verre avec différents niveaux de grains ont été intégrés à cette double page pour montrer la sensation d'une barbe plus longue. Le papier de verre le plus abrasif a été conçu pour laisser de véritables rayures sur la page opposée. "Le papier peut absorber n'importe quoi... et la peau de votre bébé ?"

L'imprimé a été utilisé dans le cadre d'une campagne marketing intégrée vaste comprenant des publicités télévisées, une application haptique unique pour smartphone et une promotion sur le terrain auprès des parents. Une recherche post-campagne a montré que les hommes exposés à cette campagne étaient 15% de fois plus susceptibles de se raser de près, entraînant une augmentation des ventes de 9%.

#2 FAITES DU BRUIT AVEC LES IMPRIMÉS

Campagne : « DJ box' » par Pizza Hut

Pizza Hut savait que ses clients aiment écouter de la musique autour d'une pizza. Ils voulaient trouver un moyen unique de lier ces deux choses.

Ils se sont alors adressés à Kate Stone, dont l'agence d'innovation en impression Novalia est spécialisée dans la création de "papiers connectés". Et ils n'ont pas été déçus. Utilisant la technologie pour rendre les imprimés interactifs, Stone a eu l'idée de transformer les boîtes à emporter de Pizza Hut en véritables platines de DJ.

A la réception de leur pizza, les clients ont dû suivre des instructions simples pour déplier cette nouvelle boîte à pizza, révélant un design innovant de platines de DJ - incluant deux platines tournantes, un cross-fader, des pitch shifters, des boutons de sélection et des commandes pour " rembobiner " la musique.

Ce nouveau design n’est pas seulement une simple image, grâce à la technologie d'encre conductrice en carbone : vous avez un côté du papier avec une image imprimée, et de l'autre, une petite carte de circuit imprimé.

Lorsque vous touchez l’image vous vous connectez au circuit ce qui active une puce intégrée. Elle se synchronise ensuite au Bluetooth de votre téléphone ou votre ordinateur, communiquant directement avec un logiciel tel que l’algorithme DJAY Pro.

Les platines différencient si l’utilisateur effectue de petites pressions, de longues pressions ou des mouvements de doigt dans des directions différentes. Ce système permet aux fans de pizza de mixer tout en mangeant.

Les clients doivent simplement commander à emporter pour avoir la chance d’obtenir cette boîte si spéciale. Cette campagne prouve qu’avec un simple bout de carton et une nouvelle technologie on peut avoir de très bonnes idées.

#3 EXPLOREZ LE POUVOIR DE L’ÉMOTION D’UNE IMAGE

Campagne : « Essayer de ne pas entendre ça » de Coca-Cola 

Image
coke ad

C’est l’un des produits les plus connus au monde ce qui signifie que des billions de personnes savent à quoi du Coca-Cola ressemble. Lorsque DAVID Miami a été chargé de lancer une nouvelle campagne par l’Unité commerciale de l’Europe centrale et orientale de la compagnie Coca-Cola, son objectif était de tirer parti de ses connaissances et de ses impressions sensorielles pour créer une publicité visuelle forçant les téléspectateurs à s'arrêter... pour écouter.

L'idée derrière cette campagne a été vraiment réfléchie. Il fallait déclencher le souvenir du son de l'ouverture de la canette, du son de la boisson versée dans un verre ou du son de l'effervescence des bulles. Des sons qui vous donnent instinctivement envie de goûter ce qu'il y a dedans.

La campagne d'impression et d'affichage qui en a résulté se composait d’une série de gros plans animés d'une canette ou une bouteille de Coca-Cola en train d'être ouverte ou versée. Ces images uniques et frappantes ont ensuite été juxtaposées avec les mots « essayer de ne pas entendre ça ».

Ces publicités exploitent un phénomène neurologique appelé la synesthésie, et combinent son effet avec de la psychologie inversée. La synesthésie fait en sorte que le cerveau combine des expériences sensorielles qui, autrement, ne seraient pas liées tels que le goût et la vue. Ceux d'entre nous qui n'en sont pas atteints ressentent les mêmes effets grâce aux souvenirs leur évoquant des odeurs ou des sons. Dans ce cas, l'agence a exploité les souvenirs des expériences du Coca-Cola en nous invitant à " entendre " une image.

Le succès de la campagne témoigne de la puissance de ces images. Il a généré 86 millions d'impressions et des milliers de conversations numériques sur quatre marchés européens au cours de ses deux derniers mois.

Cette publicité a donné vraiment envie a beaucoup de personnes de boire un coca.

#4 COMBINER L'IMPRESSION ET L'INGÉNIOSITÉ NUMÉRIQUE

Campagne: « Le publipostage holographique » de Mercedes

 

Nous avons toujours défendu l'imprimé comme un élément indispensable au mix média. Mais les médias imprimés peuvent aussi être mélangés aux médias numériques de manière beaucoup plus littérale - comme le montre cette campagne.

Lorsque l'agence australienne Clemenger BBDO a été chargée de créer une campagne pour soutenir le lancement de l’ innovante Mercedes GLC, elle a tout de suite adoptée ce point de vue : de nombreux acheteurs de GLC sont les premiers à adopter de nouvelles technologies.

L'idée était de créer quelque chose d'aussi innovant que la voiture elle-même. Quelque chose qui fusionnerait le en ligne avec le hors ligne. Quelque chose qui mènerait finalement à l'achat d'une voiture.

Pour un public qui se base sur le prestige et avec une faible loyauté envers la marque, le publipostage est un excellent choix - il est vraiment exclusif. Mais comment innover ?

Clemenger BBDO a eu l'idée d'envoyer par la poste un hologramme du tout nouveau GLC, ce qui correspond parfaitement à la philosophie novatrice de la voiture.

Exactement 74 973 personnes ont reçu la pièce, qui contenait des formes de plexiglas prédécoupées pour être rapidement pliées en une pyramide. Une fois assemblées, un micro-site sur mesure demandait aux utilisateurs de placer la pyramide sur leur téléphone ou leur iPad, qui projetait ensuite une image holographique 3D du véhicule, ainsi qu'un film sur la voiture.

Cette exécution d'impression interactive de pointe a permis d'obtenir un taux de conversion de 3,27 % pour l'achat du GLC, générant des revenus de 21,6 millions d’euros, soit un retour sur investissement de 170€ pour chaque  4,30€ de dépensés.

L'expérience en ligne de la GLC a contribué à une augmentation de 20,67 % du nombre total d'essais routiers chez Mercedes-Benz au cours de la campagne, ce qui témoigne de la puissance de l'imprimé lorsqu'on allie les canaux de marketing traditionnels à une technologie innovatrice.

#5 MANGER LÀ !

Campagne : « La première publicité imprimée comestible au monde » par Fanta

Image
Fanta ad

En réponse à la diminution de la part de marché au Moyen-Orient, Fanta a pris l'initiative audacieuse de relancer le marché avec une nouvelle saveur améliorée - et ils avaient besoin d'une idée marketing tout aussi audacieuse pour stimuler les consommateurs. Mais comment faire en sorte que les gens essaient une nouvelle sensation gustative sans donner le produit ?

En lançant la première publicité imprimée comestible au monde par Memac Ogilvy Dubaï. Ils ont utilisé du papier de riz comestible, pour leurs publicités et les ont imprégnées de cette nouvelle formule super-secrète créée par Fanta.

Un texte rempli d’adjectifs décrivant ce nouveau goût invitait également les lecteurs à retirer l'annonce de sa pochette protectrice, à en arracher un morceau afin de la mâcher. Et comme l'annonce entière était comestible, les lecteurs étaient également encouragés à partager l'expérience avec leurs amis.

Comme l’explique Ta run Sabhlok, chef de marque arômes, du groupe  Coca-Cola au Moyen Orient : "Avec le lancement du nouveau goût à l’orange, nous voulions créer une expérience d'impression multi-sensorielle dont les gens se souviendraient et voudraient partager." L'annonce s'inscrivait dans le cadre d'une campagne plus vaste mettant en valeur la vue, le son et le goût orangé du Fanta. Les présentoirs de vente au détail équipés de capteurs de mouvement dégageant un arôme d'orange à l'approche des gens, tandis qu'une application Facebook mettait en concurrence les utilisateurs.

Mais comment essayer le nouveau Fanta sans l'acheter ? La seule solution est l'imprimé.

L'impression ne se limite pas à l'encre et au papier conventionnel. L'encre peut conduire l'électricité, briller dans l'obscurité, changer de couleur au soleil, fournir des textures et des effets 3D, et plus encore. Utilisez la presse écrite pour raconter de nouvelles histoires et créer de nouvelles expériences.

 Scource: https://www.printpower.eu/